Comment bien éclairer sa salle à manger ?

Comment bien éclairer sa salle à manger ?

Cette pièce à vivre est le plus souvent très près du salon et donc à la portée de tous les regards, même des personnes qui ne vont pas venir déjeuner ou diner. Le but et la fonction essentielle de cet endroit est de pouvoir prendre ses repas en voyant ce que l’on a dans son assiette sans être ébloui.

Ainsi, l’usage d’un variateur est très utile en fonction du moment de la journée, de la saison et de l’ambiance souhaitée : festive, intimiste, tamisée, très lumineuse.

Pour créer une atmosphère chaleureuse et conviviale lors des repas entre amis ou en famille, le choix de l’éclairage est un élément déterminant.
S’il est simplement réduit à une seule lampe au-dessus de la table à manger, toute l’ambiance de la pièce devient sinistre.

Pour bien éclairer la table, l’idéal est un éclairage avec une température de couleur ni trop chaude ni trop froide, donc située entre 2500 et 3500 kelvins (unités de mesure de la température) et un bon IRC (indice de rendu de couleur), afin de ne pas dénaturer la couleur des sources de lumière.

 

De quelle manière peut-on réaliser un éclairage parfait ?

Tout d’abord, la première chose à faire est de choisir un luminaire adapté à la table qui demeure l’élément central. En effet, ce luminaire de salle à manger doit s’adapter à la forme et à la taille de la table et non aux dimensions de la pièce. Pour une table longue rectangulaire de 2m, il faut choisir un luminaire qui rappelle la longueur de la table. Pour une table carrée d’1 m sur 1m, miser sur une lampe plus modeste. Enfin, pour une table ovale, choisir un luminaire possédant une belle amplitude.

Ensuite, l’éclairage direct, homogène et astucieusement réparti sur l’ensemble de la table, doit également prendre en considération des éléments essentiels comme la hauteur de plafond, s’il est équipé de moulures ou de corniches à mettre en valeur et donc, dans ce cas, opter pour une lumière qui éclaire vers le haut.

Il faut également prendre en compte qu’une seule lampe au-dessus de la table est insuffisante, d’autant plus si la pièce est spacieuse.

 

Quel type de lampe choisir ?

De nombreuses et multiples solutions sont possibles, suivant la dimension de la pièce, les meubles qui sont placés, le style de décoration et bien sur ses propres goûts.

Un lustre, une suspension ou un plafonnier sont particulièrement adaptés et présentent l’avantage d’être peu encombrants.

Des appliques murales , à éclairage indirect, qui vont diffuser une lumière vers le haut sont aussi conseillées.

Des lampes à poser pour finaliser une décoration sur une commode, une console ou une desserte ou encore mettre en valeur un bel élément, une sculpture, un tableau ou un objet.

On peut également opter pour de petites lampes placées au centre de la table, afin de la décorer et de tamiser la lumière.

Un lampadaire design trouve également sa place car il se déplace aisément, au gré des besoins, des envies ou du moment de la journée.

Retour au blog